L’Objet du mois d’avril : la botte Hunter

La vitrine « Objet du Mois » propulse chaque mois une marque sur le devant de la scène grâce à la mise en lumière d’un de ses produits emblématiques.

Étonnante et pédagogique, cette scénographie propose aux visiteurs de venir redécouvrir les objets de leur quotidien et de renouveler leur rapport à la contrefaçon. En présentant l’article phare d’une marque soumise à la reproduction des contrefacteurs, l’exposition est le fruit de cette volonté politique : favoriser la prise de conscience du grand public sur les méfaits de la contrefaçon.

Le Musée de la Contrefaçon présente sa sixième vitrine d’exposition dédiée à l’Objet du Mois, avec la volonté toujours présente de sensibiliser le public aux dangers de ce phénomène.

En avril, le Musée de la Contrefaçon de l’Union des Fabricants (Unifab) met à l’honneur un produit mythique de la marque écossaise les bottes Hunter.

hunter_logo_2

Produit mythique de la marque écossaise Hunter, la botte haute « Original » s’inspire des bottes portées par les pionniers d’antan.
Lancée en 1955, cette botte se compose de 14 pièces encore fabriquées main en utilisant une technologie moderne associée à une fabrication artisanale. Réalisée en caoutchouc naturel, elle offre un réel confort afin de garantir une parfaite étanchéité face aux intempéries.

Fondée en 1856 en Écosse par l’entrepreneur américain Henry Lee Norris sous le nom de North British Ruber Company, l’histoire de la marque résulte d’innovation et de savoir-faire.
Fabricant d’articles de plein air en caoutchouc vulcanisé, la marque se spécialise dans les bottes et voit sa production considérablement augmenter lors de la Première Guerre mondiale, alors que l’entreprise est réquisitionnée pour équiper les soldats.
Aujourd’hui, Hunter propose aussi des collections d’accessoires et de vêtements, mais ces bottes restent le symbole phare de la marque, et ont été notamment popularisées par Kate Moss au festival de Glastonbury.
Victime de copies de plus en plus nombreuses, Hunter travaille en collaboration avec les douanes dans le but de réduire la contrefaçon. La marque agit fermement pour défendre ses droits de propriété intellectuelle.

Vitrine

Pour en savoir plus, consultez le Leaflet Hunter

Advertisements