En cette période de rendez-vous sportifs, le musée met à l’honneur le légendaire polo L.12.12

Objet du mois de juin : le polo Lacoste L.12.12

891px-Logo_lacoste.svg

 

Surnommé « le Crocodile » à la suite d’un pari, René Lacoste, joueur de tennis renommé, conçoit à la fin des années 1920 un polo en coton piqué à manches courtes qui permet de mieux supporter la chaleur sur les courts américains.

« A cette époque, nous jouions tous en chemise de ville blanche avec boutons, boutons de manchettes et col. Il me fallait quelque chose de plus pratique et de plus sain » explique René Lacoste.

Face au succès que remporte son invention auprès de ses amis, Lacoste décide de se lancer dans la production industrielle d’une nouvelle gamme sportive griffée à l’effigie du crocodile en 1933, il donne ainsi naissance à ce qui deviendra le légendaire polo L.12.12.

Image1

Plus court que les chemises de tennis traditionnelles, il est fabriqué dans un coton léger et aéré. On le reconnaît à son petit crocodile brodé sur la poitrine, célèbre dans l’histoire de la mode pour être le premier logo « affiché » à l’extérieur du vêtement !

Venez en découvrir davantage au musée de la contrefaçon durant tout le mois de juin.
DSCN4398
Advertisements