Jour 11 _J’edoor de D?

Immense succès de parfumerie, J’adore de Dior fait partie depuis sa sortie en 1999 des parfums les plus vendus en France et dans le monde. Reconnaissable entre tous, son flacon taillé en amphore et orné d’un bouchon-bijou en forme d’hommage aux colliers des femmes girafes, a sans doute joué un rôle non négligeable dans cette célébrité.

De très nombreuses copies, plus ou moins ressemblantes, circulent sur les marchés de contrefaçon. Dans les collections du musée, nous avons du Jordore, du Japador, et ce J’edoor… pas très forts en orthographe ces faussaires !… Quant aux fragrances, non seulement elles sont encore plus éloignées, mais de plus, des découvertes inquiétantes sont parfois faites par les autorités : des bactéries, de l’urine animale ou même de l’antigel ont ainsi été détectés dans des faux parfums vendus en France ! Mieux vaut éviter !!!

Le saviez-vous  ? Le parfum est assimilé à un produit de luxe depuis l’Antiquité en raison de la complexité et du coût de sa fabrication et Pline l’Ancien relate déjà l’existence de contrefaçons d’onguents dans la Rome Antique ! 

Contrefaçon du parfum j’Adore de Dior, collection du musée

#contrefaçon #copie #copy #qualité #quality #propriétéintellectuelle #intellectualproperty #copyright #faux #fake #authentique #nofake #nonaufaux # soyezvrai #achetezvrai #consommezvrai #beauthentic #contrefaçonnonmerci #calendrierdelavent #christmas #noël #parfum #perfume #hautecouture