En décembre, le Musée de la Contrefaçon monte le son avec les casques Beats.

15354299_10154554250946999_992783644_o

Le casque Beats® est le plus vendu au monde, il n’est donc pas étonnant qu’il attise les convoitises des contrefacteurs. Le site Counterfeit Report [Rapport Contrefaçon] a rencontré, sur internet, plus de 5000 publicités pour des casques Beats® vendus sur des sites dont l’adresse IP était fausse et intraçable.

Les produits Beats® contrefaits sont fabriqués avec des matériaux bon marché et cassent souvent peu de temps après l’achat. Ils n’offrent pas la même qualité d’écoute qui différencie Beats® des autres marques de produits audio électroniques. Une mauvaise qualité d’écoute peut entraîner, dans certains cas, la surdité partielle ou totale.

Sur son site internet, Beats® met en garde contre les nombreuses copies et propose des solutions pour éviter de se faire piéger :

  • Le prix: s’il est trop bas, il est fort probable que le casque soit un faux. L’authentique casque Solo² coûte 199,95 €.
  • Le lieu de vente: sur Internet, il est très facile de se faire avoir et le consommateur doit être très vigilant. Il est préférable d’acheter chez un revendeur agréé.
  • L’emballage : si l’emballage n’a pas un aspect professionnel ou présente des inscriptions inhabituelles voire des fautes de frappe, il s’agit d’une contrefaçon.
  • L’absence de manuel ou de documents de garantie est aussi révélatrice.
Publicités